Prévention pour les soignants et confort pour les résidents 

22 Mars 2022

Prévention pour les soignants et confort pour les résidents 

                  

Les résidents à pathologies lourdes ont besoin de solutions concrètes et modulables à leurs besoins. L’absence de mouvement nécessite un véritable travail, tant dans l’accompagnement du résident que du soulagement des douleurs et de la diminution du stress.  

L’absence de tonicité musculaire ne permet pas aux résidents de maintenir leur corps dans la bonne posture. Pourquoi est-il souvent nécessaire à un établissement de santé d’obtenir un équipement adapté et flexible ? La raison est simple. La mobilité est omniprésente dans la prise en charge des soins et le confort n’est plus une option aujourd’hui.


Comment aider ses résidents au quotidien ?  

Les équipements de l’établissement de soins comptent pour beaucoup dans la réduction des facteurs de risques à la fois pour le résident et les équipes soignantes.  

Outre l’aménagement de l’espace, le patient doit avoir accès à un grand nombre de soins, permettant de développer de nouvelles méthodes pour favoriser les bonnes conditions pour un soin de qualité.  

L’espace et la conception de la chambre du résident (y compris de la salle de bain) doivent permettre la libre circulation du soignant, du résident et du matériel nécessaire au bon déroulement des soins. 

Mais comment cette aide va-t-elle permettre de rendre les soins plus efficaces. 



L’efficacité des soins et du bien-être pour le résident lors de sa toilette : Bien plus qu’une option  

Toute une réflexion doit être portée sur le confort du patient. Les établissements de santé doivent favoriser des équipements plus adaptés, plus fonctionnels et plus confortables afin de faciliter le déroulement des soins ainsi que la charge de travail des équipes soignantes. 

Les douches sont souvent effectuées avec des fauteuils de douche à hauteur fixe qui manquent de confort et ne s’adaptent pas à la morphologie du résident. Ces soins d’hygiène quotidiens sont considérés comme présentant les risques les plus élevés pour les soignants. 


Avec des fauteuils de douche à hauteur fixe, la charge exercée sur le système musculo-squelettique du soignant est au plus fort, cela augmente la charge statique et les risques de lombalgie et de douleurs.  


L’efficacité des soins et du bien-être pour le résident lors de sa toilette : Bien plus qu’une option  

Toute une réflexion doit être portée sur le confort du patient. Les établissements de santé doivent favoriser des équipements plus adaptés, plus fonctionnels et plus confortables afin de faciliter le déroulement des soins ainsi que la charge de travail des équipes soignantes. 

Les douches sont souvent effectuées avec des fauteuils de douche à hauteur fixe qui manquent de confort et ne s’adaptent pas à la morphologie du résident.

Ces soins d’hygiène quotidiens sont considérés comme présentant les risques les plus élevés pour les soignants. 

Avec des fauteuils de douche à hauteur fixe, la charge exercée sur le système musculo-squelettique du soignant est au plus fort, cela augmente la charge statique et les risques de lombalgie et de douleurs.